"Lorsque l’analyse est bien poussée jusqu’à son terme : la connaissance est adéquate ; et je ne sais si les hommes peuvent en donner un exemple parfait ; cependant, la connaissance des nombres en approche fort."
  
Gottfried Wilhelm LEIBNIZ (1646-1716) philosophe, scientifique, mathématicien, logicien, diplomate, juriste, bibliothécaire et philologue allemand, « Méditations sur la connaissance, la vérité et les idées », 1684
forum.gifForum

Vous devez être membre pour accéder à cette section


[Devenir membre]


^ Haut ^